Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 décembre 2010 7 19 /12 /décembre /2010 15:29

Imaginons une dirlette qui soit équipée d'une perle et de deux fainéantes, dans l'équipe d'entretien.

Imaginons que de temps en temps, la perle ne puisse pas tout faire et qu'il faille demander aux deux autres de faire quelque chose "en plus" du travail prévu.

 

Imaginons que les relations ne soient pas totalement détendues, et que la dirlette préfère passer par un cahier de liaison pour "communiquer", parce que, qui dit cahier, dit traces écrites...

 

Imaginons qu'il neige.

Imaginons qu'il gèle.

Imaginons que la dirlette, en arrivant de bonne heure, constate que vraiment, il gèle et ça glisse.

La dirlette écrit donc un petit mot dans le cahier, demandant de saler les accès aux entrées, quand il gèle, afin d'assurer la sécurité des usagers.

 

Imaginons que les personnes chargées de l'entretien s'exécutent.

P1050897.JPG

 

La dirlette imagine trèèèès bien les usagers utilisant le chemin salé...

P1050898.JPG

Partager cet article
Repost0

commentaires

J

je préfère en rire !!!
la cervelle de certains moineaux est plus développée !
bisous.


Répondre
M

Mdrrrrrrrrrrrrr, cela dit, au bahut où je bosse, nous avons aussi notre spécimen, il y a quelque temps, on lui avait demandé de saler à l'entrée d'une porte à ouverture automatique, eh bien il a
été consciencieux... en mettant du sel dehors ET dedans !


Répondre
C

Heu !!!!!
Elles ont peut etre des problèmes de comprehensions ???


Répondre
L

Il fallait faire un plan...sans doute!!! ou prévoir du débroussaillage!?...


Répondre
M

Elle est bien bonne celle-là !


Répondre