Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 juillet 2011 6 16 /07 /juillet /2011 05:23

Quand je vous disais que j'aimais beaucoup cette grille!

Je l'ai rebrodée le soir, toujours dans le train, en revenant de Paris, avec un fil de soie Dinky Dies.

C'est toujours un régal de broder cette grille des petites croix de Christine.

P1070475.JPG

Repost 0
Published by CLF-CroisezLesFils - dans Broderies
commenter cet article
15 juillet 2011 5 15 /07 /juillet /2011 05:41

Voici le prénom de Félix:

68etoiles-Felix.jpg

Repost 0
14 juillet 2011 4 14 /07 /juillet /2011 05:20

Cette grille là, j'en suis fan!

Elle vient du blog des petites croix de Christine, et je crois que ça doit être la septième fois que je la brode, au moins!

C'était dans le train, pour aller à paris, la semaine dernière.j'ai utilisé un fil de soie rouge, des soies AVAS:

P1070474.JPG

Elle finira probablement en coussinet.

Repost 0
Published by CLF-CroisezLesFils - dans Broderies
commenter cet article
13 juillet 2011 3 13 /07 /juillet /2011 09:26

Aujourd'hui, Fiston fête ses 14 ans.

On a fêté ça dignement en lui offrant (et à nous aussi) l'avant-première d'Harry Potter.

P1070542.JPG

P1070543.JPG

C'était bien!


Repost 0
Published by CLF-CroisezLesFils - dans Et moi - et moi - et moi...
commenter cet article
13 juillet 2011 3 13 /07 /juillet /2011 05:39

Voici le prénom de Jules:

67etoiles-Jules.jpg

Repost 0
13 juillet 2011 3 13 /07 /juillet /2011 05:36

Pour la cinquième étape, il faut broder le compas, pour travailler soit la géométrie, soit les arts plastiques et les dessins de rosaces....

SAL-ecole-COMPLET

Rendez-vous lundi...

  P1070346.JPG

P1070344.JPG

 

Les volontaires:

Pupuce01

Christine25

Poussycat

Catherine

Deldup

Zoumarge

lrt40

Nadia

P'tite fée Nougat

Labrige

Nanou

Régine

Marie Paule

Ayla

Mirabelle44

Nathflo ?

Giboulee50

Tatanounou ?

Mamilie59

Ninilanounou

Anne Marie

Odile

Zouzou7829

Cathy17




Repost 0
Published by CLF-CroisezLesFils - dans SALs
commenter cet article
12 juillet 2011 2 12 /07 /juillet /2011 05:53

Avec les brodeuses-instits du forum, nous vaons organisé un échange de pinkeeps.

Comme nous n'éyions pas nombreuses à nous engager, il fut décidé de broder pour les quatre autres copines.

La date butoir est le 1er septembre, mais certaines ont décidé de broder plus vite que leur ombre (en fait, elles n'avaient rien à faire à l'école, ce n'est pas possible autrement!), et elles ont apporté leurs échanges à la rencontre de mardi, à Paris.

 

J'ai donc reçu celui de mtl37:

P1070410.JPGP1070411.JPG

 

Plume m'a également offert le sien:

P1070408.JPG

P1070409.JPG

Les deux sont magnifiques, dans mes couleurs, et tout et tout, et je suis ravie!

Ce n'est pas pour autant qu'elles recevront le leur avant le 1er septembre... ça risque même d'être le 2 septembre...



Repost 0
Published by CLF-CroisezLesFils - dans Broderies
commenter cet article
11 juillet 2011 1 11 /07 /juillet /2011 09:02

Je me permets de copier/coller un message lu sur le forum edp, parce qu'il reflète bien ce que vivent les "petits nouveaux"...

 

Après une hésitation sans fin, des doutes, des regrets anticipés, le moment est finalement arrivé. J'ai tenu bon, j'ai résisté à l'appel du petit confort quotidien et je suis fière de pouvoir le claironner aujourd'hui: JE NE SUIS PLUS INSTIT !

Décision difficile s'il en est, mais tellement nécessaire ... Pour mon bien être d'abord, car comme je me suis plu à le dire ces derniers temps: rester sur cette voie conduit à l'autoroute pour la dépression.

Par honnêteté ensuite: je ne suis pas faite pour ce métier. J'ai adoré l'idée que je me faisais de cette fonction et surtout de moi-même l'occupant. J'ai naïvement cru qu'il suffisait d'être à la place du prof pour en gagner les attributs ... Grossière erreur !

Par conviction, enfin. Parce que je ne veux plus participer à ce démantèlement de la fonction publique, à commencer par la formation des maîtres eux-mêmes.

Si peu de préparation et le grand bain dès le mois de novembre ! "Brigade de remplacement" ? Qu'est ce que c'est que cette bête ? Cela signifie une longue nuit d'angoisse puis un appel à 8h à la circonscription à laquelle on a été affecté, pour recevoir l'information tant attendue "oui alors, vous êtes en CM2 à Argenteuil, vous remplacez tel instit pour la journée". On prend ses affaires, ses quelques livres, on essaie d'ignorer la formidable boule au ventre qui nous torture et on part à l'aventure. "Allez, ça ne peut pas être si terrible que je me l'imagine ..."

Une expérience sans doute enrichissante pour des enseignants aguerris, mais pour un débutant ? Une classe nouvelle chaque jour, voire chaque demi-journée, des élèves souvent difficiles et plus particulièrement avec la énième remplaçante de l'année (chouette, un prof tout neuf livré en pâture !), parce que leur propre maître fait des allers-retours en maladie.

Des enfants dont le sort n'intéresse finalement personne, qui grandissent dans des cités à taille surhumaine et auxquels on livre des profs inexpérimentés. Vive l'institution !

Que penser de cette grande et belle famille qu'est l'éducation nationale ? A mon premier arrêt, suite à une mauvaise expérience lors d'un de ces remplacements, qu'ai-je reçu comme aide de la part de mes formateurs ? Une bonne écoute, certes, mais aucun conseil concret et aucune solution effective. N'ayant pas été identifiée comme "en difficulté réelle", on ne m'a pas attribué un remplacement plus long et qui aurait pu être davantage sécurisant. Donc dès mon retour, nouveaux appels le matin, nouvelles écoles, nouvelles classes, nouvelles difficultés. Jusqu'à ce matin-là, où, assise dans le train, j'ai décidé de reprendre le train en sens inverse.

Ma démission a été un processus long et coûteux. La démarche la plus difficile aura sans doute été de faire comprendre à mon entourage pourquoi je n'avais pas ma place dans cette énorme machine broyeuse qu'est l'éducation nationale. Broyeuse de rêves et d'humains. Un poids tel pèse sur les épaules du prof lambda que cela en devient étouffant. Du regard des élèves et des parents qui est sans cesse sur vous fixé, à celui, souvent condescendant, moralisateur et bien-pensant des supérieurs, invisible mais si étouffant qu'on se sent parfois cloué sur place tant l'angoisse devient pressante.

Alors quand "Monsieur l'inspecteur" à qui j'ai du écrire une lettre pleine de déférence pour expliquer que non, je n'avais plus envie d'être prof, m'a convoquée pour s'assurer que ma décision était mûrement réfléchie, je n'ai pas cillé. "Si j'avais une fille de votre âge et qu'on lui offrait un poste à vie, je ne la laisserais pas le quitter". Sage homme ! Il était loin d'imaginer, tout formaté qu'il est à force d'années dans la fonction publique, que cet argument qu'il voulait convaincant soit le pire qu'il puisse me soumettre !

Une vie nouvelle et excitante s'offre à moi aujourd'hui, dont j'entends bien profiter ! J'avais choisi la sécurité, j'ai cru pouvoir me réfugier dans l'école de mon enfance, à l'abri du monde cruel.

Mais l'école de mon enfance n'existe plus et j'ai grandi. Je cède ma place à d'autres, pour lesquels je suis plus que jamais pleine d'admiration. L'avenir m'attend !

 

Edit: suite à la lecture de vos commentaires, je me rends compte qu'il y a confusion. J'ai donc modifié le titre de ce post. Ce n'est pas moi qui démissionne, je me suis contentée de relayer un message lu sur mon forum d'instits préféré.

Les tantes qui viennent lire en sous marin, j'espère que vous n'avez pas appelé mes parents pour parler de ça?

Repost 0
Published by CLF-CroisezLesFils - dans Anecdotes à Institland
commenter cet article
10 juillet 2011 7 10 /07 /juillet /2011 06:17

Juste pour se dégourdir les doigts, une bricole brodée en fil de soie rouge.

Ce sera un coussinet ou une carte, je ne sais pas encore.

P1070473.JPG

Repost 0
Published by CLF-CroisezLesFils - dans Broderies
commenter cet article
10 juillet 2011 7 10 /07 /juillet /2011 05:38

Voici le prénom de Céline:

66etoiles-Celine.jpg

Repost 0