Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 15:47

Partager cet article

Repost 0
Published by CLF-CroisezLesFils - dans Anecdotes à Institland
commenter cet article

commentaires

valérie 07/03/2012 19:46


Enorme ce témoignage ! J'ai beaucoup aimé les "n'écris pas ça" ! En tout cas j'ai souffert face à son incapacité à gérer des classes survoltées sans aucune préparation ! En tout cas chapeau !

sabine 07/01/2012 13:09


Très intéressant.

brigitte1959 05/01/2012 19:20


très beau texte, moi j'ai toujours aimé l'école même si je n'était pas une très bonne élève. Je garde de bons souvenirs de mes institutrices et professeurs. Mais je pense que l'Education
Nationale est à revoir. Merci d'avoir mis ce lien.


Bonne soirée


Brigitte

bluetit 05/01/2012 00:04


quel plongeondans le grand bain!


je repense a ce jeune instit de mon dernier, je corrigeait les cahiers a sa place


  je ne savais qu en penser , meme maintenant! je m interroge


merci de cette tranche de vie!

brodeuse77 04/01/2012 19:29


Mon fils n'a pas 72 ans, seulement 43, mais il a commencé de la même manière. Parachuter du jour au lendemain  (a 20 ans) dans une classe multi-ethnique. Pas simple.L'année suivante 1ère
année en école normale d'intit (IUFM). Mais pas de cours, re-parachuté dans un  EREA (dur, dur).comme "pion". Drôle de formation Cela fait 23 ans qu'il enseigne et trouve que les choses
ont beaucoup changées (pas toujours en bien). Enfin la 2de année en école normale d'instit il a eu des cours, digne de ce nomIl a fait partie de la dernière promo d'instituteurs ensuite sont
venus les professeurs des écoles.


Je ne sais si il rêvera, dans 30 ans, des inspections ???????????????


La vie des instits mériteraient chacune un bouquin tellement il y a à raconter et cela rempli une vie.